Journal d’un Mari FéeFéeDille N°01

ACOUCHEMENT DIFFICILE

Après quatre jours continus de « picard », le nouveau né est (enfin) arrivé. Il est là sur le tapis en petits morceaux, tout froissé, mais très beau bien sûr comme il se doit.

En tous cas et au-delà du fait qu’un retour à la normale de notre vie familiale m’intéresse, moi je le trouve vraiment très réussi ce nouveau quilt. Allez, ce soir RESTAU !!!

Retour après un « agneau de sept heures  » incroyable et là sans délai, c’est le drame :

  • ELLE : Il n’est pas trop foncé sur cette ligne là ?
  • LUI : ????
  • E : Non franchement, ce n’est pas bon

Là, la bonne attitude, c’est le silence. Raser les murs est le meilleur plan. Et j’ai beaucoup d’expérience dans ce domaine si particulier du « doute du créateur ». Ne rien dire qui conforte ou qui contredise ma Féeféedille. 

Tu parles et t’es mort !!!

L’allié, c’est le temps. Après un moment, les questions arrivent, d’une façon plus calme cette fois :

  • E : C’est un bleu trop fort, tu ne penses pas
  • L : …. (la prudence est encore de mise)
  • E : Non, je ne le sens vraiment pas
  • L : Attend demain matin à la lumière du jour 
  • E : OK, tu as raison, on verra demain matin (pas mal, je suis fier de ma trouvaille)

Confirmation malheureusement bien avant le petit déjeuner, le beau soleil de Provence n’y change rien : Ce bleu est vraiment têtu et bien trop « fort »

  • E : J’en ai marre, c’est le dernier que je fais (ça, je l’ai entendu des fois et des fois !)
  • L : Faut peut être enlever le bleu qui te gêne ?
  • E : SI TU CROIS QUE C’EST SI FACILE (mince, j’ai été trop vite !!)
  • L : ….
  • E : Bon, je vais le refaire

Quelques « picard » plus loin, le quilt remanié git à nouveau sur le tapis. Le changement ne m’apparait pas énorme mais c’est probablement parce que je ne comprends pas tout…

Au final, ce Domino Givré nécessitera encore un troisième ajustement. En fait, il aura été tout à fait dans la moyenne habituelle…

C’est Thomas Edison qui disait que dans le génie, il y a 1% d’inspiration et 99% de transpiration.

Dur dur d’être marié avec un génie créatif !!!


Une réflexion au sujet de « Journal d’un Mari FéeFéeDille N°01 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *